Le coaching professionnel pour l'entreprise

Le coaching professionnel... Quésaco ?

Introduit en France dans les années 90, le coaching professionnel est un héritage de la posture socratique de la maïeutique, ou l'art de l'accouchement qui en philosophie désigne la technique de "bien interroger" une personne pour lui faire exprimer un savoir caché.
Aujourd'hui, différentes approches coexistent et se complémentent, mais les pratiques s'accordent sur quelques principes d'intervention.
 

Le coaching débute par la recherche et la formulation d'un objectif.

La fin d'un coaching est connue.

La temporalité d'un coaching n'excède pas 6 à 8 mois (sauf exception).

La durée des séances oscillent entre 1h et 3h pour une durée totale de 10h à 20h d'accompagnement.

Le coaching se termine par l'évaluation de l'atteinte de l'objectif


L'enjeu majeur d'un coaching est d'amener la personne accompagnée à un niveau de confort tel que les changements peuvent s'opérer plus naturellement. Quelques angles de travail participe à ce mouvement : la prise de hauteur ou le pas de côté, la réappropriation des émotions, le développement de la capacité réflexive...

La déontologie et l'éthique sont les deux soeurs des coachs professionnels qui, pour la première en constitue l'ensemble des codes, règles, requis de sa profession, et pour l'autre en est leur référentiel interne.

Question déontologique
Ma pratique est-elle autorisée, sanctionnable, efficiente ?

Question éthique
Ma pratique me semble-t-elle juste, conforme aux valeurs qui me portent vis-à-vis de mon client ?


Un coach aligné sur une déontologie professionnelle et une éthique personnelle autorisera la personne qu'il ou elle accompagne à faire de même.

déontologie cadre coaching EMCC développement potentiel

Cadre déontologique

En tant que coach professionnel, je m'engage dans un processus permanent de supervision et de formation, ainsi que dans un travail thérapeutique régulier.

Je respecte le code déontologique de l'EMCC (European Mentoring and Coaching Council) qui détermine la relation coach-coaché·e. Ceci me permet d'aborder la relation de coaching avec les meilleurs garanties d'apprentissage et de développement.